• I GLEDAM MOJE KONAVLE

    (Glazba: Andrej Baša)
    (Tekst: Margit Antauer)

    ET JE REGARDE MON KONAVLE

    Quand la nuit s’étend sur le Konavle,
    je serai un oiseau et je m’y envolerai,
    je serai une étoile en or
    qui brille sur la plaine ensommeillée.
     
    Quand le soleil brille sur le Konavle
    j’entends le vent qui m’appelle : « Viens vers moi ! »
    Si seulement je pouvais être une huître perlière
    au fond de ta mer
    et un grain de sable des profondeurs de la mer
    j’embrasserais tes pierres (tes rochers, tes maisons en pierre,    ta terre)…
     
    Et je regarde mon Konavle,
    l’harmonie des cours blanches,
    les plaines sereines et douces,
    et la ville ancienne de Cavtat.
    Et je regarde mon Konavle
    aux yeux de rêve,
    tandis que dans mon cœur bout ardemment
    le sang du Konavle.
    « »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :